Sept professions menacées par la technologie

0
52

Votre travail est-il ennuyeux et répétitif ? Si c’est le cas, vous avez des raisons de vous inquiéter. “Tout travail qui est routinier et prévisible sera effectué par un algorithme mathématique dans cinq ou dix ans”, selon le gestionnaire de fonds et auteur John Pugliano – du moins dans les pays développés.

M. Pugliano est l’auteur d’une série de livres provocateurs, dont “Les robots arrivent : Guide de survie de l’homme pour profiter à l’ère de l’automatisation”.

Sa liste de professions menacées comprend certaines qui, jusqu’à présent, étaient considérées comme sûres car elles requièrent des professionnels hautement qualifiés, comme la médecine et le droit. “Les médecins et les avocats ne disparaîtront pas. Mais leur domaine de travail sera partiellement réduit”, a-t-il déclaré à BBC News Mundo.

Voici sept professions qui seront touchées par la technologie – et certaines qui survivront, selon Pugliano.

1. Médecins

Cela peut paraître exagéré, car les médecins sont toujours très demandés – et plus encore compte tenu de la tendance mondiale actuelle au vieillissement de la population. Mais M. Pugliano pense que certains domaines de la médecine seront menacés par l’amélioration du diagnostic automatisé des maladies. Cependant, la demande de médecins et de personnel paramédical dans les salles d’urgence va continuer, ainsi que de spécialistes tels que les chirurgiens, dit-il.

2. Avocats

M. Pugliano estime qu’à l’avenir, il y aura beaucoup moins d’avocats qui s’occuperont du traitement des documents et du travail de routine. Les tâches juridiques qui exigent moins d’expérience et de spécialisation seront probablement remplacées par des logiciels informatiques.

3. Architectes

La conception de bâtiments simples peut déjà être réalisée avec un logiciel. Pugliano croit que dans le futur, seuls les architectes ayant des compétences créatives et artistiques survivront dans le métier.

4. Comptables

Ceux qui sont spécialisés dans les sujets fiscaux complexes resteront, dit M. Pugliano. D’autres, qui s’occupent de questions fiscales moins importantes, disparaîtront faute de demande, estime-t-il.

5. Pilotes d’avion de guerre

Les véhicules aériens sans pilote (UAV), communément appelés drones, remplacent déjà les pilotes dans des situations risquées – et continueront de le faire à mesure que la guerre s’automatisera.

6. Police et détectives

Les policiers chargés de la surveillance de routine – ainsi que les enquêteurs peu spécialisés – sont déjà remplacés par des systèmes technologiques sophistiqués. Même si ces emplois ne disparaîtront pas, la demande sera plus faible, selon M. Pugliano.

7. Agent immobilier

Comme dans d’autres secteurs du commerce de détail, les sites Web qui mettent en contact les acheteurs et les vendeurs font une brèche dans les profits des agents immobiliers traditionnels. Les plus susceptibles de disparaître sont les cadres moyens des entreprises, dont les emplois sont déjà menacés par la technologie dans l’économie en général.

Quelles professions seront créées par la technologie ?

M. Pugliano estime que si certaines professions perdent du terrain, des opportunités se présenteront ailleurs. L’avenir s’annonce prometteur pour les développeurs de systèmes d’intelligence artificielle, ou de logiciels et d’algorithmes informatiques, dit-il, ainsi que pour les ingénieurs spécialisés dans la protection et la réparation des systèmes. M. Pugliano croit qu’il y aura aussi une demande pour les métiers traditionnels de la vie réelle : les plombiers, les électriciens et les constructeurs qualifiés continueront probablement d’être très recherchés.

Source: bbc.com

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here