Révélation de Sonko: « d’ici fin septembre, il y aura de surprenants développements à l’international sur l’affaire Petrotim »

0
102

En conférence de presse, ce mercredi 28 août 2019, sur le “scandale de fer de la Falémé”, Ousmane Sonko en a profité pour se prononcer sur les conclusions du dossier de Petrotim dont le Procureur Serigne Bassirou Gueye a saisi le juge d’instruction pour l’ouverture d’une information judiciaire.

” J’ai entendu dire que le Procureur a fait son show ce matin pour blanchir Aliou Sall. Je le savais. Ce dossier allait aboutir là-bas. Une mascarade, un banditisme d’État. Raison pour laquelle je n’ai pas participé à cette farce de Procureur, quand il avait lancé son appel à témoins”, lâche t-il.

Mais, selon le leader de Pastef, croire que ce dossier de Petrotim dont le frère du président Sall et l’homme d’affaires Frank Timis sont impliqués ne se résoudra, c’est se leurrer. En effet, Ousmane Sonko révèle que ce dossier va se décanter à l’international.

“Je vous annonce qu’il y a des développements sur le plan international sur ce dossier de Petrotim. Et dans les semaines à venir où même d’ici la fin du mois de septembre, je vous en ferai part”, affirme Sonko avant de s’indigner que ce dossier Petrotim soit une vrai honte pour la justice sénégalaise, étant donné qu’il sera résolu à l’étranger.

En à croire le candidat malheureux de la présidentielle de 2019, quand le député Cheikh Bara Dolly (sans citer son nom) disait que Aliou Sall n’ose pas se promener aux États Unis parce qu’un mandat d’arrêt l’attend là-bas, c’est à prendre en compte.

PressAfrik

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here