Permis numérisés : Un gros $candale signé par le ministère des transports

0
420

Le coordonnateur du Forum civil, Birahim Seck, fait une révélation de taille: «Les nouveaux permis de conduire sont illégaux !». Invoquant le «parallélisme des formes», il souligne avec insistance que ces permis n’ont aucune base législative contrairement aux cartes d’identité nationale. Le scandale est d’autant plus grave qu’il urge d’en relever tous les manquements.

Pour Birahim Seck, il n’existe aucune base légale instituant les permis dits numérisés dans un contexte où le gouvernement s’agrippe sur un décret qui ne peut pas remplacer une loi. Ce qui veut dire que le ministère des transports ne se base sur aucune loi pour délivrer ses permis numérisés, selon une enquête rondement menée par Seneweb. Ainsi face à cet éclairage du coordonnateur du Forum Civil,le directeur adjoint des transports routiers tente de sauver la face du gouvernement en arguant que « la loi parle de permis de conduire, alors que notre projet ne fait que changer de support du permis, c’est-à-dire de passer du papier à un support sécurisé numérisé à puce sans contact ».Par ailleurs, Diaw, qui persiste et signe que l’administration routière n’a pas changé les fondamentaux du permis, jure que les nouveaux ont bien sûr une base légale. Avec un investissement colossal de 9,6 milliards, le directeur adjoint des transports tente de justifier la base légale instituant ses permis numérisé mais c’est sans compter avec Birahim Seck qui indique que l’argument du contrat de partenariat avec le groupement ‘’Gemalto/face technologie’’, entreprise néerlandaise ne peut prospérer, car un contrat ne peut nullement prendre le dessus sur une loi, il y prend sa source. De même poursuit Birahim, les conducteurs qui n’auront pas remplacé leurs permis dans les délais, vont devoir débourser la somme de 20.000 francs CFA à savoir une amende de 10.000 F et 10.000 F pour les frais de timbres. En quelque sorte, le coordonnateur du Forum civil est non seulement d’avis que la Constitution a été violée mais aussi il précise que cette opération de changement de permis numérisés est une véritable arnaque. Affaire à suivre.

SANSLIMITES

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here