La Réconciliation et la Grâce : La vision d’homme de paix

0
187

 France félicite le Président Macky SALL pour cet acte noble qui témoigne de sa grandeur d’âme, de sa bienveillance et grandit sa stature d’Homme d’Etat.Cette grâce qui est une prérogative présidentielle à valeur constitutionnelle résulte d’un pouvoir discrétionnaire du Président. En prenant, par le décret du 29 septembre 2019, cette décision de remise de peine en faveur de l’ex-maire de Dakar, M. Khalifa SALL, à la suite de sa réconciliation avec le « Père » des libéraux, le Président Me. Abdoulaye WADE, lors de l’inauguration de la mosquée MASSALIKUL DJINANE, Son Excellence le Président Macky SALL vient de poser un acte fort, fondateur et vecteur de cohésion nationale.
Cette cohésion nationale est un des fondements de notre République et de notre vivre ensemble nonobstant les différences politiques, religieuses et ethniques. Il suffit de voir les scènes de liesse que cet acte posé par le Président a suscitées, la forte émotion et les exaltations qui ont accompagnés la sortie de la prison de Reubeuss de l’ex-maire de Dakar, M. Khalifa SALL pour s’en rendre compte.
C’est la raison pour laquelle, le décret pris par le Président est un acte historique qui pèse, qui vaut son pesant d’Or : bravo à lui.
L’heure n’est pas aux interprétations dépourvues de sens faites par de simples commentateurs de la vie politique et s’il y en a, elles ne seront que pour le rassemblement des fils et filles de notre pays : le Sénégal. Ce décret de grâce de M. Khalifa SALL et consorts est un acte marqueur de l’humanisme du Président, car par son truchement, le Président Macky SALL vient de prouver devant Dieu et les hommes, que par un instant, la paix, la consolidation de la stabilité de nos institutions, de notre jeune et belle démocratie pouvaient aussi passer par ce genre d’acte posé au symbolique fort pour l’unité de notre Nation.
Dans cette optique, il convient de remercier l’ensemble des familles religieuses, et rendre un vibrant hommage à notre Père et Wassila, Sérigne MOUNTAKHA MBACKÉ, qui par le truchement de la réconciliation du vendredi, a posé les bases de ce dénouement heureux que l’histoire retiendra dans la vie politique du Sénégal, assurément !
Vive la République, vive l’unité nationale,
Dr. IBRAHIMA DIA,
Secrétaire à la Communication et à la Stratégie

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here